Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

A-3:Visite du 15.03.2015 chez Victor Da Fonseca ALMEIDA à Lacq (64)

Publié par Bernard Guimbertaud

Rencontré en 2005, lors de la construction de la maison de mon fils Guillaume, nous avons découvert notre passion commune lors du repas de fin de chantier (04/2006) organisé par le maître d'ouvrage avec l'ensemble des artisans.

Toutes ses qualités professionnelles, soigneux, efficace et compétent font de lui un carreleur d'exception et se retrouvent dans le sport colombophile qu'il a découvert en 1994.

Victor a pris sa première licence dans le club de Lescar "Le Pigeon Club Béarnais" pour suivre son parrain et "mentor" François VIGNES d'Arbus, le champion local, qui a du arrêter il y a quelques années, mais qui manque beaucoup au milieu colombophile de la région, peut être un nouveau départ à la retraite...... Aujourd'hui Victor joue au club du "Pigeon Voltigeur Béarnais" du Groupement Sud Montagnard.

Pour ses débuts Victor a recueilli des pigeons des différents colombophiles de son premier club, sans oublier ceux de François VIGNES. On retrouve 20 ans après dans le colombier des reproducteurs des pigeons de chez DUPA (Belgique) par F. Vignes. Le père de François, Raymond Vignes d'Arbus, possédait un couple de pigeons provenant directement de cet excellent colombophile belge. Après avoir bagué quelques sujets, il gardait une tournée pour nourrir sa famille. Or, au passage de François, ce dernier décida de récupérer l'un d'entre eux et "bingo" les quatre jeunes issus de ce rescapé sont devenus les meilleurs pigeons du colombier chez François. Victor perdure toujours cette souche d'origine DUPA.

En 2005, Victor a renforcé son équipe avec des pigeons achetés chez Ulisses ZACARIAS TERRA au Portugal. Puis en 2011, il a reçu quelques sujets de chez Gérard FUITIER. Enfin en 2013 il a trouvé chez Marichal MUREZ (Belgique) les pigeons qui correspondent le plus au format et standard qu'il apprécie.

Toutefois Victor sort juste d'une longue période de doute. Après avoir tutoyé d'excellents résultats il a entre 2005 et 2012 connu les pires difficultés pour maintenir un bon niveau. Sans se décourager il a méthodiquement fait faire de nombreuses recherches pour résoudre son problème. Les volées étaient devenues inexistantes et ses pigeons allaient régulièrement picorer aux champs voisins, et vomissaient souvent dans les paniers d'enlogement. Aucun parasite, aucune bactérie recherchée habituellement sur les pigeons n'étaient décelés, seule l'idée d'un manque de sel et de grit semblaient expliquer la situation. Notre homme a même , construit 3 colombiers différents sans vraiment trouver un changement ou plus exactement les améliorations étaient de courte durée.

Et enfin, un soir de septembre 2012, au bord de la piscine, Victor s'est mémorisé que ces soucis avaient débuté en 2005 et correspondaient avec une habitude prise pour rajouter des granulés aux mélanges utilisés. Son sac de 25 kg durait au moins 6 mois, les granulés s'oxydaient rapidement et sans être perceptible les moisissures empoisonnaient les "pauvres pigeons". Dès qu'il a arrêté de donner ces granulés tout est rentré dans l'ordre. Cependant la majorité des pigeons n'ont pu être conservé et il a fallu remonter la colonie en 2013.

Aujourd'hui Victor dispose d'un superbe colombier avec plusieurs compartiments, l'un avec volière pour les reproducteurs (8 couples), un autre pour les veuves (24), un pour les jeunes (une quarantaine) et deux pour les veufs (2 fois 12). Il joue au veuvage classique, les femelles sont enfermées, pendant les périodes de concours, dans des casiers individuels et libérées pour se nourrir et s'abreuver en fin de journée pendant 30 à 45 minutes. Lorsque l'on prend en mains ses pigeons on constate une excellente qualité des plumes et l'ensemble des pigeons est homogène et les pigeons semblent sortir du même moule, plutôt petit en forme de poire, court et très bien fermé.

Son activité professionnelle accapare notre homme, ainsi il a du s'adapter pour organiser les volées. Pendant les concours les veufs sont lâchés tous les soirs vers 18 H et les fenêtres s'ouvrent automatiquement. Victor rentre et soigne ses pigeons a son retour des chantiers entre 19 H mais souvent plus près de 20 H. Il utilise, à cet effet, un programmateur qui commande le rouleau d'un volet roulant pour permettre l'ouverture des dites fenêtres. Pour le suivi médical, la simplicité, vaccin contre la paramyxovirose, la tricho (Alazol) la coccidiose (curcuma)

Voilà un colombophile passionné et persévérant à qui je souhaite une excellente saison 2015. C'est avec plaisir que je reviendrai pour goûter aux bons petits plats d'Elise et de Victor.

Victor devant le colombier derrière la maison en cours de renovation
Victor devant le colombier derrière la maison en cours de renovationVictor devant le colombier derrière la maison en cours de renovationVictor devant le colombier derrière la maison en cours de renovation
Victor devant le colombier derrière la maison en cours de renovationVictor devant le colombier derrière la maison en cours de renovation

Victor devant le colombier derrière la maison en cours de renovation

Victor avec ses veufs, le DUPA et les femelles, la fenêtre automatisée
Victor avec ses veufs, le DUPA et les femelles, la fenêtre automatiséeVictor avec ses veufs, le DUPA et les femelles, la fenêtre automatiséeVictor avec ses veufs, le DUPA et les femelles, la fenêtre automatisée
Victor avec ses veufs, le DUPA et les femelles, la fenêtre automatiséeVictor avec ses veufs, le DUPA et les femelles, la fenêtre automatiséeVictor avec ses veufs, le DUPA et les femelles, la fenêtre automatisée

Victor avec ses veufs, le DUPA et les femelles, la fenêtre automatisée

Victor autour de la piscine en cours de renovationVictor autour de la piscine en cours de renovation
Victor autour de la piscine en cours de renovationVictor autour de la piscine en cours de renovation

Victor autour de la piscine en cours de renovation